blog

Les acteurs du Numérique

July 31, 2020

3 Questions à : Sébastien Parent

https://www.lesacteursdunumerique.fr/

Sébastien Parent, un des dirigeants de ProLicent a décidé de rejoindre cet appel. Aujourd’hui il nous en dit plus sur son adhésion à ce collectif.

Sébastien, pourquoi avoir choisi de signer cet appel ?

Je pense qu’il est important de fédérer des acteurs français et européens autour de la question de la souveraineté numérique. Pourquoi ?

Le télétravail, fortement poussé par la crise COVID, a été un révélateur des outils numériques utilisés par les entreprises. Nombre d’entre elles ont fait le choix de solutions numériques non-européennes pour assurer la continuité de leurs activités avec leurs salariés. Que ce soit pour des outils de téléconférence, de stockage des documents ou pour gérer leurs projets à distance…C’est finalement assez frustrant car des solutions alternatives, par fois moins onéreuses mais toutes aussi performantes et fiables, existent en France et en Europe ! D’où cet appel, initié notamment par Alain Garnier et Pascal Gayat pour alerter sur les risques potentiels de l’utilisation massive des données personnelles que nous exportons en dehors de notre continent, mais aussi pour faire bouger les choses à la fois au niveau de nos gouvernants mais aussi des acteurs privés.

Lorsque j’ai entendu parler de cet appel, j’ai pris contact avec les initiateurs car cela me semblait important de pouvoir participer, à mon niveau, à ce mouvement qui va structurer l’écosystème numérique français et européen autour de valeurs que je partage.

Faire partie de ce collectif permet également de mieux faire connaitre le positionnement de ProLicent et de pouvoir interagir avec d’autres acteurs sur l’importance de la gestion des données personnelles et pourquoi pas d’envisager, à terme, des partenariats avec d’autres acteurs impliqués également sur la data privacy ou la cybersécurité.

En faisant désormais partie de ce collectif visible au travers de la plateforme PlayFrance , nous sommes présents au niveau de l’index des entreprises françaises et européennes offrant des solutions numériques souveraines.

Au-delà de cette cartographie des acteurs, des initiatives ont été menées auprès des parlementaires et du gouvernement.

Cette plateforme recense également des appels d'offres liés au digital. Toutes ces actions sont menées avec pour objectif de sensibiliser les acteurs économiques publics ou privés sur des solutions numériques françaises ou européennes.

 

Comment se traduit cet engagement chez ProLicent ?

Nous continuons à sensibiliser sur l’importance d’une bonne gestion des données personnelles et notamment sur le fait qu’il faut se prémunir de l'hébergement des données sensibles sous des juridictions non-européennes. Par exemple certains aspects sont encore malheureusement mal connus, comme l’assujettissement de nos données au système juridique américain du Cloud Act.

Enfin, nous nous appliquons à nous-même les bonnes pratiques de cette souveraineté numérique ! Nos partenaires sont quasiment tous français ou européens, nos données sont stockées en France. Pour le développement de notre solution, nous appliquons la prise en compte de la protection des données dès la conception et par défaut (souvent connues sous leur nom anglais de privacy by design, privacy by default).

Nous sommes actuellement en train de lancer de nouveaux modules et là encore très clairement nous avons déjà détecté des sociétés françaises ou européennes susceptibles de nous accompagner. Notre objectif est d'intégrer au maximum, et dans la mesure du possible, cet écosystème dans nos développements pour être en conformité par rapport à cette souveraineté numérique qu’on promeut.

Selon vous, sur quels leviers peut-on agir, que l’on soit acteur du digital ou pas, pour faire évoluer les mentalités ?

La première chose que je conseille à toute entreprise ayant besoin d’une solution numérique, c’est de se connecter sur le portail https://www.lesacteursdunumerique.fr/ . On y retrouve une bonne cartographie sectorielle des acteurs et ce en fonction de ses besoins. Vous le verrez, il existe beaucoup de solutions alternatives sur de nombreux sujets.

Par ailleurs, il faut absolument qu’une sensibilisation soit effectuée auprès des acteurs publics. Il faudrait que les marchés publics européens du numérique soient réservés, pour au moins 50%, aux entreprises européennes, et 25% à des PME européennes.

D’autre part, ce serait une bonne démarche si un certain nombre d'élus locaux ou de collectivités donnaient l'exemple et pouvaient effectivement promouvoir des acteurs numériques français ou européen sur leurs territoires.

 

Pour conclure

A quelque chose malheur est bon…c’est assez paradoxal mais la crise sanitaire et économique que nous traversons peut être le déclencheur d’une réelle prise de conscience sur l’importance de cette souveraineté numérique. Nous le voyons bien, la bataille du XXIème siècle sera celle de la « Data »et ce quels que soient les secteurs d’activité. Ce n’est pas un hasard si des pays comme les États-Unis ou la chine investissent des milliards de dollars sur ces sujets. Nous pouvons être collectivement une alternative de confiance à la compétition Chine-USA.

Certes, parfois les changements prennent du temps mais je garde espoir car je pense que les choses sont en train de bouger dans le bon sens. C’est aussi au travers d’un collectif comme celui-ci que l’on peut changer les mentalités pour ensuite mettre en place des dispositifs prometteurs.

Contact us

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Privacy Shield : Le coup d’arrêt de la Cour Européenne
July 31, 2020

Les données personnelles provenant de l'UE peuvent-elles être transférées et stockées aux États-Unis tout en garantissant un niveau de protection des données adéquat comme celui prévu par le RGPD ? La récente décision de la CJUE d'invalider le « Privacy Shield » change complètement la donne vis-à-vis des flux de données à caractère personnel de l'Europe vers les États-Unis

Read more
RGPD : Transformer la contrainte en opportunité grâce à l’automatisation
July 31, 2020

Initier une demande d'accès à vos données personnelles est une chose, mais obtenir une réponse en est une autre... du côté de l'entreprise réussir à fournir le bon document dans le délai imparti est souvent très difficile. L'automatisation des process RGPD apporte une réponse simple.

Read more
RGPD/GDPR : mai 2018 ?
July 31, 2020

Le règlement européen en matière de protection des données à caractère personnel ou RGPD (GDPR en Anglais) est la nouvelle réglementation européenne qui s’applique à toute organisation, publique ou privée, traitant des données relatives aux personnes physiques avec lesquelles elles interagissent (clients, prospects, employés, partenaires, …)

Read more
Contactez-nous dès aujourd’hui
GDPR Management Platform
Rejoignez ProLicent